Reprises des vols, sécurité et premières reussites

La passion est plus forte que tout:

un vieil adage qui s’applique aux membres de l’Aéroclub Alpin basé à l’aérodrome de Tallard depuis 90 ans! (Anniversaire dans le courant de l’été …à suivre!)

Comme pour toutes et tous, la période passée a eu des conséquences.Le confinement signifiait terrain fermé, arrêt des vols, et chômage partiel pour la secrétaire.                    Trois éléments étaient indispensables pour la reprise de l’activité:

Tout d’abord, l’annonce du déconfinement bien sûr, mais aussi l’autorisation des autorités fédérales et la mise en place de procédures strictes liées à la protection sanitaire de la secrétaire et des adhérents.

Ces procédures ont été élaborées avec le souci que chacun puisse sans risque revenir pratiquer.

L’aéroclub a donc mis en place un traçage pour respecter la distanciation sociale dans le bureau et la salle des pilotes. Il a mis à disposition le matériel nécessaire à la désinfection des cockpits, imposé avant et après chaque vol, ainsi que le matériel informatique.   Chaque membre doit obligatoirement porter un masque aussi bien au sol que en vol, sauf à être seul à bord, l’étroitesse des cockpits ne permettant pas de procéder sans masque.

La période estivale arrivant avec son cortège de températures plus élevées chaque année, les masques sont clairement une punition dans les cockpits, même en jouant de l’aérateur. Les instructeurs les premiers en subissent les conséquences, mais ils font le job!

Si, dans le premier temps du déconfinement, seuls les vols « solo » ( et après un re-entraînement obligatoire après deux mois d’arrêt) ou avec instructeur étaient autorisés, tous les vols sont désormais autorisés, même à l’étranger grâce à la réouverture des frontières.

Dés le 11 mai, l’activité « avion » est repartie, les instructeurs se sont rendus disponibles pour vérifier les compétences de nos membres qui, contraints, n’avaient pu pratiquer; les leçons au sol et en vol ont aussi repris, avec très vite les premières réussites!

Il est vrai que beaucoup trépignaient dans l’attente de ce retour en vol!

En particulier, les élèves-pilotes interrompus dans leur progression !

Trois élèves de l’aéroclub  se sont brillamment distingués pour leur retour en « place gauche », celle qui détermine le commandant de bord ou futur cdb :

Louis Fabien (bientôt bachelier et très impliqué par une future carrière aéronautique et/ou militaire) a conclu ses 4 heures de vol en solo et 20 atterrissages, supervisé par son instructeur Jean-Pierre Antonpiétri(FI/FE) , une étape fondamentale pour obtenir le Brevet de Base!

Marion Lecat (parachutiste et animatrice au CERPS) élève de Serge Boichot (FI/FE), a réalisé sa première navigation en solo, un aller-retour Tallard-Vinon/Verdon-Tallard, retour bizuté compris dans le service par un water salute (vidéo à suivre) .

Enfin, Julien Briquez (instructeur para chez On’Air) formé par Serge, a réussi son examen PPL « Private Pilot Licence » , testé par Jean-Pierre Antonpiétri, lui donnant ainsi toutes capacités à voler en France et dans beaucoup de pays dans le monde sur avion monomoteur.

Les traditions en aéronautique, comme ailleurs, ayant la vie dure…Julien fêtant son succès autour de ses pairs pilotes et d’un verre de l’amitié!

A noter que Marion et Julien sont donc parachutistes, sur le terrain de Gap-Tallard, et montrent ainsi tout leur intérêt pour une pratique intégrale des sports de l’Air! D’ailleurs, quelques membres du club sont aussi devenus parachutistes après avoir eu leur brevet de pilote! N’est ce pas Raouf?                                                                                                                  La dernière étape vers une pleine activité pour le club, et elle est très attendue, à la fois par le club mais aussi le public, sera le retour des fameux baptêmes de l’air! L’aéroclub restant accessible sur rendez-vous, (alors le club se fera un plaisir de vous faire visiter les installations et les avions, n’oubliez pas de venir masqués!), les vols « découverte » ou baptêmes et les vols «  BIA » sont repoussés à une date ultérieure, les demandes de renseignement se font donc par téléphone ou par mail.

Dans une discipline aussi technique, rien ne se fait au hasard. Les pilotes sont habitués au respect des fameuses « check-lists » ou listes de vérification, car comme dans un avion de ligne avec deux cents passagers, à fortiori lorsque l’on est seul à bord, le doute ne doit pas exister.

La formation PPL, reconnue au niveau mondial, dispensée par les instructeurs du club, permet ce niveau de précision. Reste que la pratique régulière, l’entraînement permanent aux situations diverses sont la garantie d’un vol serein et en toute sécurité.

L’Aéroclub Alpin a donc mis tout en œuvre pour intégrer à ses pratiques ces nouvelles procédures sensées assurer à la fois la sécurité sanitaire de ces adhérents mais aussi maintenir au plus haut le niveau d’exigence aéronautique.

Et le plaisir de re-découvrir nos belles Alpes du sud vues du ciel n’en sera que plus grand!

FG. Pour toute demande de renseignement ou rendez-vous contactez le 0492541880/0786679563

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.