Dernier envol de Vincent : hommages et souvenirs #2

Vincent Scotto di Vettimo nous a quitté il y a peu. Cette nouvelle a bouleversé le club où Vincent était si apprécié. Nous vous proposons de lui rendre hommage au travers de quelques pensées et souvenirs.

Alain Bondon, le président de l’Aéroclub Alpin, s’était exprimé au cours de la cérémonie, le jeudi 27 Novembre 2021, à Gap.

 

 » Salut Vincent, salut l’ami,

Nous sommes réunis aujourd’hui pour toi, amicalement, fraternellement car pour toi l’amitié, la fraternité ne sont pas de simples mots, ce sont des valeurs coutumières  dont tu faisais usage. Tes qualités humaines ne s’arrêtent  pas là. tous les élèves qui t’ont été confiés peuvent en temoigner : Vincent sait être patient, nous écouter, nous conduire là où nous devons aller…

Il est vrai que son expérience aéronautique lui conférait une parfaite maitrise de la discipline à laquelle il apportait des compétences pédagogiques incontestables. Chevalier de l’Ordre National du Mérite, titulaire de la médaille de l’Aéronautique, il totalisait plus de 12000 heures de vol.

Entrée dans l’Armée de l’Air en 1952, il obtint son brevet de pilote de chasse 3 ans plus tard…au Canada. Il fut l’un des tous premiers à voler sur Mirage, prestigieux avion de l’epoque.

Je ne m’étendrais  pas sur ses compétences techniques, qui ont fait de lui un pilote et un instructeur hors pair. Son parcours en est le témoignage.                                                        Chef Pilote de lAéroclub Alpin à partir de 1990, il a mis ses qualités au service de notre communauté pour le plus grand bonheur des nombreux pilotes quil a formés et qui lui vouent une éternelle reconnaissance.

Personnellement, en arrivant à Gap, jai découvert lhomme qui ma fait connaître le vol en montagne. En provenance du Berry, là où la montagne la plus proche ressemble aux coteaux de Sancerre, jai tout de suite pensé que javais affaire à un autre type de pilote que ceux que javais connus jusque là. Et Vincent avait cette faculté de vous mettre immédiatement à laise pour surmonter ce que lon pouvait éprouver comme difficulté majeure.                                                                                                                                                   Je me fais dailleurs linterprète de tous les pilotes de montagne, réunis autour de lASVM et de lAFPM, associations auxquelles Vincent adhérait, pour saluer son engagement auprès de ces institutions.

Je me souviens de lun ses nombreux élèves, polonais, issu de la Légion Etrangère, qui avait obtenu une bourse de reconversion pour passer le brevet de pilote afin de pouvoir rejoindre son pays dorigine avec un bagage significatif. Vincent la pris en charge, sans aucun état d’âme, pour mener à bien son objectif quil voulait réaliser en quelques mois avant de rejoindre sa famille. Il a réussit bien entendu et il pouvait en être fier car ce challenge n’était pas gagné davance.

A partir de 2007, il entame une autre carrière, celle d’écrivain. Pour notre plus grand bonheur,
il nous fait partager sa vie. Et avec Vincent on partage tout, les
évènements, heureux ou malheureux, ses émotions, la vie quoiVincent était un perpétuel amoureuxamoureux de la vie, amoureux des gens auxquels, souvent, il ne savait rien refuser. C’était peut-être là son seul défaut.

Comme la écrit Serge Boichot, Vincent fut une source dadmiration et dinspiration.

Oui Vincent, nous nous inspirerons toujours de ton modèle de vie.

LAéroclub Alpin te doit une reconnaissance infinie.                                                                    Ce nest pas un adieu, Vincent. Tu resteras gravé dans nos mémoires et surtout dans nos coeurs. Tous ses membres sassocient à ta douleur, Uta, à celle de tes filles et de tes proches.

Salut Vincent, on ne toubliera jamais.

PPL : David termine sa formation !

Le 25 juillet 2020, nous vous avions fait part dans ces pages d’un des événements de l’été dernier, le lâcher en solo de David Julien, qui plus est, le jour de son 16 éme anniversaire, par son instructeur, notre chef-pilote Serge Boichot !

Oui, l’an dernier, avec le retour des vols, le lâcher de David nous avait donné le moral ! Un très jeune homme, sympathique, ouvert, passionné, titulaire du BIA, qui se donnait les moyens de faire vivre son rêve, voler, ça nous donne, à nous, bénévoles de club, l’idée que nous avons raison de nous investir chaque jour !

 

Cela donne le moral aussi à son instructeur !

Donc un lâcher à 16 ans pile, trop bien !

Puis nous avons pu découvrir une vraie personnalité, toujours prêt à faire la blague, à honorer ses collègues élèves ppl du traditionnel water salute alpin… toujours prêt à venir donner un coup de main pour le club… bref, comme on aimerait en avoir plus souvent !

Donc félicitons David pour son test passé sur F-GDET et réussi samedi 13 novembre, testé par Frédéric Louette !

 

 

 

 

Laissons quelques lignes à ce jeune homme :

 » C’est avec une joie énorme que j’écris ces lignes. 2 ans c’est le temps qu’il m’aura fallu pour concrétiser cette magnifique formation de pilote privé. Une formation qui m’en aura autant appris sur l’aviation que sur moi même. Piloter et devenir pilote est un rêve que j’ai encore du mal à réaliser. J’adresse tout mes remerciements à mes parents sans qui cette formation n’aurait pas été possible❤️. Ainsi qu’a mon Instructeur Serge, mon examinateur Frédéric, Hélène notre secrétaire et notre rédacteur en chef François.
Comme beaucoup me l’ont dit ce n’est pas la fin, c est le début 🛫🛫
Merci a tous.  »

Bravo David, reste comme tu es, et vole prudemment !                                                                La météo n’étant pas propice au water salute, nous avons inauguré le flour salute…

Juste un petit mot pour féliciter Serge, nous n’arrivons plus à tenir les comptes de ses élèves brevetés depuis presque 30 ans au club. Une persévérance, une assiduité rares. Pour 2021, David est le 7ème brevet, 6 PPL et 1 LAPL, grâce l’équipe de 11 FI gérée par Serge, une vraie réussite, et une belle satisfaction pour tout le club.

N’oublions pas de remercier  les testeurs de tous ces candidats, Frédéric, Jean-Pierre, Xavier, Serge.

Cool, tout cela non ?

 

 

Meeting LFNA 2021 : un grand moment de partage !

Il fut programmé, déprogrammé, espéré, prévu puis reprogrammé… et au dernier moment la météo joua des tours… il ne fait jamais mauvais à Tallard et là… ! Mais quelle importance, l’essentiel est qu’il ait pu se tenir, amener des milliers de curieux et / ou passionnés, femmes et hommes, petits et grands, découvrir un espace habituellement réservé aux initiés (dont les membres du club) et des structures vues du coté  » tarmac « , des avions rares, et surtout rencontrer les acteurs de terrain de notre belle plateforme aéronautique !

Le club s’est mobilisé à la hauteur de l’événement : quelques-uns le vendredi pour la mise en place du stand FFA CRA PACA , puis 15 membres le samedi et un peu plus le dimanche pour accueillir et renseigner le public, initier les plus jeunes au simulateur de vol, au BIA, sur les formations avions et planeurs… Bien sûr, tout ne fut pas parfait, l’expérience de 2018 avait permis de voir nos besoins, la situation sanitaire compliqua aussi l’organisation. Le club dépêcha constamment des adhérents pour répondre aux besoins de contrôle des pass sanitaires ou pour assurer la sécurité. Un immense MERCI à chacun et chacune d’entre eux et elles ! Stop au blabla, quelques photos souvenirs…

 

 

 

Le club en ordre de bataille

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le repos des guerriers entre deux vagues

 

 

 

 

 

 

 

Une vidéo offerte au public qui en profite pour faire une pause et bientôt en relecture sur notre site !

 

 

 

 

 

 

Et enfin, quelques belles machines ! prochaine édition, 2023…2024… ? A suivre !

La Une du DL

 

 

 

BIA : un engouement inédit !

Bruno Chéruy, détenteur du CAEA et organisateur du Brevet d’Initation Aéronautique pour l’ACA au sein du collège Mauzan, se félicite cette année d’un intérêt grandissant pour cette initiation ! Est-ce la présence d’un stand au cours du meeting, ou la période covid qui a compliqué l’organisation des séances depuis 2019 ? Reste que 18 candidats viendront apprendre les bases de l’aviation tous les mardis entre novembre et mai, avec des sessions organisées sur le terrain ! Bravo Bruno et bonne session 2021/2022, avec tes instructeurs référents !

Aca Brevet d’Initiation Aéronautique : promo 2021 à 100 % !

Bruno Cheruy (ici à gauche lors d’une remise du Colibri d’Or, remis par Alain Bondon, président) est un homme sage et résilient : depuis une quinzaine d’années que votre rédacteur participe aux réunions mensuelles du Conseil d’Administration de l’association tallardienne, jamais Bruno n’éleva la voix pour signaler que les présidents successifs ne lui avaient pas donné la parole !

Car Bruno a pourtant un rôle essentiel dans la transmission de notre passion : titulaire du certificat d’aptitude à l’enseignement de l’aéronautique, il coordonne la section BIA depuis bien longtemps. Il organise chaque année le programme pédagogique, la répartition des cours entre plusieurs intervenants (instructeurs avion et planeur, animateurs) pour caler le lourd programme : connaissance de l’aéronef, mécanique du vol, navigation, météo, histoire de l’aviation, anglais aéronautique sont les 6 thèmes abordés pendant cette année de cours destinés aux élèves des collèges et lycées du gapençais.

Bruno, et ses assesseurs,  grâce au soutien du Collège Mauzan qui (hors période pandémique) prête une salle une fois par semaine entre nov et avril, donne les cours en vue de l’obtention de ce fameux brevet, ouvrant la porte des métiers de l’aviation à de jeunes passionnés.

le BIA est reconnu bien sûr par l’éducation nationale, en particulier pour les dossiers d’entrée en collèges et lycées techniques option «maintenance aéronautique» mais aussi comme preuve de l’intérêt ancien de l’enfant pour ces sujets, intérêt qui fera la différence lors de son futur parcours d’élève pilote militaire ou civil. La base de connaissance acquise est d’un très bon niveau, exigeant des prétendants un vrai travail de compréhension et de mémorisation.

Cette année, les conditions sanitaires ont contraint Bruno, accompagné de Bernard Courtois et Laurent Ramirez, à donner les cours au sein du club, en contact direct avec la vie de l’aéroclub. Quoi de mieux pour découvrir les subtilités d’une contrainte aérodynamique que de voir l’avion juste à côté?

Les trois prétendants Evann, César et Aloïs ont volé aujourd’hui 23 juin sur Robin DR400 160cv F-GEIU avec Jean-Yves Masse, instructeur, pour fêter leur réussite commune. Les trois ont réussi leur BIA, Evan et César avec mentions, et ce vol leur a permis de réunir la théorie, acquise dans l’année, avec la pratique du pilotage aux commandes, en place gauche, la place du pilote.

Bruno et ses instructeurs sont à associer dans ces très belles réussites, œuvrant de manière totalement bénévole à la transmission des choses de l’Air !

Rendez vous, Bruno, pour la réunion d’information en oct 2021, en vue d’une promo 21/22 moins perturbée par les événements sanitaires, espérons-le. Et si, lors du prochain CA, nous commencions par le BIA ? Ce ne serait que justice!

Facebook