Vol à voile: remise en route en douceur.

Chaque année, fin mars début avril, comme une marmotte qui sort de son terrier…nous assistons à un étrange phénomène.

Dans tous les aéroclubs comprenant une section vol à voile, on voit une sortie du vélivole des frimas hivernaux. En combinaison bleu de travail,  il se réunie avec quelques confrères dans un hangar encore frigorifié, et il démonte, vérifie, nettoie, graisse, re-vérifie, aspire, remonte, re-démonte, re-re-vérifie, ponce, lustre, brique, re-re-re-vérifie…

il va jusque faire un petit vol de contrôle, histoire de vérifier qui il n’a pas perdu trop la main. Là, on parle de l’instructeur, qui n’a besoin de personne. Le vélivole standard aura lui besoin d’un petit vol de contrôle, et en attendant le retour de notre biplace Twin le bien nommé , le vélivole emprunte une autre machine similaire.

Oui, le vélivole, quand il commence à sentir le cumulus bourgeonnant…rien ne l’arrête…

Affaire à suivre très vite pour le début officiel de la saison VV 2021 à l’Aeroclub Alpin!

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.