Xavier… Alexis… La valse des brevets continue !

Oui, nous vous avions annoncé une année riche en brevets, lâchers…

Deux petits nouveaux récemment, Xavier Contal a obtenu son LAPL, infos à suivre…

et Alexis Thermed son PPL :  formé par Jean-Yves Masse, testé par Frédéric Louette !

Là aussi, juste une petite photo pour vous faire patienter avant d’en savoir plus sur nos deux pilotes !

Bravo à vous deux !!!

Vols de découverte

Un autre regard sur la montagne : A partir de l’aérodrome de Tallard , l’Aéro-Club Alpin vous donne la possibilité de passer un moment inoubliable dans les airs : en survolant votre maison, le lieu de vos vacances, vous découvrirez les paysages des Hautes Alpes sous un autre angle tout en partageant la passion des pilotes que vous rencontrerez.

Pour effectuer un « vol de découverte » en avion ou en planeur, appelez nous au 04.92.54.18.80 ou 07.86.67.95.63 ou  par email à : contact@aeroclubalpin.fr (vous donnez un numéro de téléphone et on vous rappelle).

[table id=2 /]

Paiements acceptés : Chèque, Espèces, Carte Bancaire et Chèques-Vacances

Papys groupés

Les Hautes Alpes est un pays de montagne où on y vole en pente mais où il fait aussi bon vivre et profiter de retraites bien mérités. Ancien pilote on y devient pilote ancien.

Robert, Vincent et Denis n’étaient pas fait pour se poser ensemble, l’un était formé pour se poser sur l’eau qui bouge, les autres sont faits pour « bien » voler, et pourtant ils sont notre fierté pour voler ensemble et ailes dans ailes à l’aéroclub alpin !

Même si cette vidéo ne vous apportera pas la sensation des caméras embarquées en avions de chasse, les connaisseurs sauront reconnaitre la performance et la précision du pilotage.

Nous sommes dans des avions légers, soumis aux turbulences et aux aléas aérologiques. Les avions ne sont pas du tout les mêmes, bien que de la même base de DR400, et donc difficiles à synchroniser. L’avion de tête F-HCPL est notre DR400 ecoflyer 135, l’autre avion filmé est F-BTZP est notre 120 chevaux,  et enfin l’avion de prise de vues est notre F-GEIU avec 160 chevaux.

Nos papys nous ravissent depuis bien longtemps, mais c’est la première fois que nous partageons des images de leurs performances.

Merci aux Papys !

 

Historique

L’Aéro-Club Alpin est officiellement né le 6 Août 1930 , date de sa déclaration en préfecture .

Le siège social est alors au syndicat d’initiative de Gap, et le restera jusqu’en 1987 , où il sera transféré à l’aérodrome de Tallard.

Peu de traces des débuts.

Seul un nom apparaît à travers une signature sur la déclaration en préfecture : M. F. Lombard;  le premier compte-rendu d’assemblée générale, quant à lui, date de 1933 … L’ACA ne représente alors qu’une poignée de personnes regroupées autour d’un avion : Potez 36.

Aucun rapport d’activité n’est parvenu à la préfecture de 1939 à 1942, le club ne répond pas aux sollicitations de l’administration : la piste, occupée par les italiens, est barrée de nombreuses tranchées pour la rendre impraticable à l’aviation ennemie ….

L’activité repart en 1945 avec des avions comme les Stampe, Luciole, Storch et autres Piper … La fin des années 40 marque aussi le début du vol à voile sur la plateforme avec des planeurs comme le C800 ou le 25S …

En ce début des années 50, avec l’arrivée à la présidence ( 52-76 ) du Général de Vitrolles, on refait le monde sous le marabout qui tient lieu de local , puis à partir de 52-53 sous le Club House en bois de l’association  … les pilotes s’y retrouvent en famille autour d’une table … les vols, essentiellement locaux, alimentent de nombreuses discussions passionnées … la grande majorité des recettes du Club provient alors des baptêmes de l’air : chaque week-end , un avion est réservé à cet effet , les candidats sont nombreux et le public se déplace alors volontiers pour voir voler avions et planeurs …

copiez ce lien dans votre navigateur

https://www.cimalpes.fr/Films-de-montagne-752-2229-0-0.html

L’état de la piste en herbe ne permet aucune activité les mois d’hiver …

https://www.cimalpes.fr/Films-de-montagne-Aviation-%C3%A0-Tallard-752-2230-0-1.html?ref=cad263c57380860ae0c7aa66bf6af076

 

Le début des années 70 marque le transfert de la gestion de la plateforme des mains de l’aéroclub dans celles de la Chambre de Commerce et de l’Industrie : celle-ci construit alors les locaux de maison de l’air ainsi que la piste bitumée et ses taxiways afin de permettre l’exploitation d’une ligne commerciale Gap-Paris ( 72-77 ) . Le Club house, abandonné depuis 1972, sera démoli à la demande des services compétents pour trop grande proximité avec la route, emportant avec lui de nombreux souvenirs ; la page est tournée mais il reste tant à faire …

Facebook
Attention ! la ligne téléphonique 0492541880 est en dérangement ! Composez le 07 86 67 95 63 ! merci !